FONSART

 
        Fondation pour la sauvegarde 
        du patrimoine audiovisuel de la
        Radio Télévision Suisse

 

Actualité



L’Inédit : l’Histoire des Romands
comme on
ne vous l’a jamais racontée

Une nouvelle publication digitale se lance en Suisse romande : L’Inédit. Magazine numérique en libre accès, réalisé par l’équipe de notreHistoire.ch secondée par des historiens et des journalistes, L’Inédit est en ligne dès le 24 octobre 2019, à la veille de la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel de l’UNESCO. Une manière originale et… inédite de découvrir l’Histoire des Romands à travers leurs archives de famille. L’Inédit est publié par la FONSART, à l’occasion des 10 ans de la plateforme notreHistoire.ch. Un jeu numérique sort également pour cet anniversaire.  



Chaque jour de la semaine, la rédaction de L’Inédit approfondira une photo ou un film d’archives tiré des albums de famille des Romands ou des fonds d’institutions partagés sur notreHistoire.ch. L’Inédit fera ainsi de l’histoire des gens le témoin émouvant de notre Histoire collective. Par ces destins d’inconnu(e)s et ces documents tirés d’album de famille, c’est en effet l’histoire des Romands comme on ne vous l’a jamais racontée qui sera présentée au fil des articles.



Des mots pour voir les images

Le travail de l’équipe éditoriale de L’Inédit, composée d’historiens et de journalistes, permet aux lecteurs de « voir » ces documents d’archives autrement, d’en saisir le contexte historique et de les apprécier au-delà du simple plaisir de leur découverte. Publié dans une mise en page sobre et dans un flux quotidien propre au mode de lecture sur tous les supports numériques, L’Inédit cherche à rendre compte, dans son contexte historique, de cet univers mystérieux et infini qu’est la vie des gens illustrée par leurs photos de famille.



Un jeu pour marquer aussi les 10 ans de notreHistoire.ch

Ouverte en novembre 2009, la plateforme notreHistoire.ch, qui invite les Romands à partager leurs archives privées et à les croiser avec des fonds d’institutions, dont un large choix de documents de la RTS, s’est inscrite comme un espace privilégié pour l’expression de l’histoire sociale et culturelle de notre région. Depuis deux ans, les Suisses de langue italienne et les Romanches disposent également de leur plateforme, déclinaison du modèle romand. notreHistoire.ch rassemble aujourd’hui près de 5000 membres inscrits, actifs à des degrés divers. La plateforme, qui a connu sa troisième refonte en juin dernier, publiera prochainement son 100'000e document.

A l’occasion de cet anniversaire, un jeu numérique est lancé : « Date my Romandie », basé sur des photos de toutes les époques. Amusez-vous en déterminant au plus près la date des documents et tester vos connaissances historiques. Ce jeu est le premier d’une série imaginée et développée par les étudiants de la HEIG-VD.
 
                 



Une fondation pour le plus vaste projet de sauvegarde d’archives audiovisuels de Suisse Romande

La Fondation pour la Sauvegarde du patrimoine audiovisuel de la RTS (FONSART) a été fondée en 2005 pour assurer la pérennité et l’accessibilité des archives de la Radio Télévision Suisse, alors sérieusement compromise. Etablie à Genève, la FONSART poursuit trois buts :

®   numériser et sauvegarde l’ensemble des archives radio et TV de la RTS, près de 200'000 heures de programme.

®   mettre à disposition du public ce fonds d’archives audiovisuelles d’une valeur inestimable. Dans ce but, la FONSART a lancé en 2005 le site des archives de la RTS et, quatre ans plus tard, notreHistoire.ch, première plateforme de partage d’archives entre particuliers et institutions.

®   sensibiliser le public aux risques encourus par les archives audiovisuelles et faire prendre conscience de leur valeur patrimoniale.

           
www.linedit.ch                


www.notrehistoire.ch

           



Contact :

Pour la FONSART

Françoise Clément, secrétaire générale
+41 (0)79  477 10 60
francoise.clement@fonsart.ch

Pour notreHistoire.ch

David Glaser, responsable éditorial 
+41 (0)79  265 33 95 
david.glaser@fonsart.ch

Pour L’Inédit

Claude Zurcher, responsable éditorial
+41 (0)76 584 70 78 
claude.zurcher@fonsart.ch



   

Genève, le 24 octobre 2019







Mark

La Fondation



La Fondation pour la sauvegarde du patrimoine audiovisuel de la Radio Télévision Suisse (FONSART) a été constituée en 2005 pour assurer la pérennité et l’accessibilité des archives de la Radio Télévision Suisse, alors sérieusement compromises. Etablie à Genève, la FONSART poursuit trois buts:

  • Numériser et sauvegarder l'ensemble des archives radio et TV, près de 200'000 heures de programme.  D’ici 2019, près de 75'000 heures de programmes TV et 100'000 heures de radio auront été sauvées.

  • Mettre à disposition du public ce fonds d’archives audiovisuelles. Dans ce but, la FONSART a lancé en 2005 le site des archives de la RTS et, quatre ans plus tard, notreHistoire.ch, première plateforme de partage d’archives entre particuliers et institutions.

  • Sensibiliser le public aux risques encourus par les archives audiovisuelles et faire prendre conscience de leur valeur patrimoniale.








Gilles Pache, Daniel Jorio, Thierry Béguin, Pascal Crittin, Eliane Chappuis, Théo Maeusli, Félix Bollmann (président), Françoise Clément (secrétaire générale), Christophe Stuehn

Les membres



Présidé par Félix Bollmann, ancien Directeur d'Espace 2, responsable national radio auprès de la Direction générale SSR SRG et directeur de la Chaîne du Bonheur, le Conseil de fondation est composé de sept membres. Le Bureau du Conseil est son organe exécutif, il réunit cinq membres.

Le secrétariat général est assuré par Françoise Clément.

La numérisation



En douze ans, l’équipe de la FONSART a développé des compétences reconnues en matière de mise en place et de conduite de projets de numérisation, aussi bien pour le film, le son et la photographie. Elle est à même de concevoir et développer des processus complets, de l’étude préliminaire à la sauvegarde des fonds en péril.

La FONSART a lancé, dès 2005, un ambitieux projet de restauration et de numérisation des films et vidéos détenus par la Télévision, puis, dès 2010, des archives de la Radio. Ce programme prendra fin en 2019. Près de 75'000 heures de programmes TV et 100’000 heures de radio auront ainsi été sauvées.

Depuis l’automne 2017, la FONSART s’engage également dans la numérisation du fonds de photographies de la RTS.